Code-Rno retourne en Pologne participer au stage infanterie Hussard

 

 

 

 

 

 

 

Société / Monde

 

HUSSARD COORDONNE D’IMPORTANTES MANŒUVRES MILITAIRES EN POLOGNE 

Théophile Candole —  

Un impressionnant dispositif militaire sera mis en place les 10 & 11 août à Varsovie à moins de 1600 Km de Paris. Un youtubeur d’extrême droite radicale se rendra sur place. La République en danger.

 

Temps de lecture : 4 min

 

Après son manuel paramilitaire pour le combat urbain «prendre et tenir une cité HLM» prétendument tenue par des jeunes désœuvrés et drogués, Hussard est sur le point de franchir de nouvelles limites, et de se marginaliser encore plus du cercle républicain.

Pour leur prochain stage “infanterie”, des manœuvres tactiques seront répétées. Pour ce faire, l’entreprise polonaise a réquisitionné un terrain d’entraînement militaire de 35 x 120 mètres. Ce terrain est exclusivement réservé aux forces armées polonaises et aux compétitions sportives de haut niveau. Comment l’entreprise fondé par Grégory Leroy, un ressortissant français, a-t-elle réussi à privatiser ce site très sensible ? Cela demeure un mystère.

D’après nos indicateurs, Hussard est en mesure d’équiper jusqu’à 16 opérateurs avec des AR-15 largement modifiés (red dot, canon de 16 pouces, groupe détente custom).

Mais les ressources matérielles ne sont pas l’élément le plus inquiétant.

L’encadrement.

Déjà en 2017 Hussard avait recruté un instructeur du GROM (l’élite des FS  polonais, un corps d’élite de moins de 330 hommes), mais cette fois, Hussard franchit encore un nouveau palier.

Trois instructeur encadreront ce dangereux groupe paramilitaire, et un quatrième sera mobilisé exclusivement pour la mise en place du matériel.

Et on ne parle pas d’instructeurs sélectionnés au hasard, non.

Des rumeurs insistantes circulent selon lesquelles l’instructeur en chef serait triple champion national IDPA (Association internationale du pistolet défensif fondée en 1996, basée au Texas, USA), tandis qu’un autre serait membre d’un groupe intervention d’élite de la police polonaise, et le troisième serait membre du GROM susmentionné.

Bien sûr, ce ne sont que des rumeurs, mais il est plus que probable que nos craintes et soupçons ne s’avèrent avérés.

Les moyens déployés pour former de simples civiles sont considérables et suspects, pour ne pas dire ILLÉGAUX. Dans ma carrière, j’ai pu étudié un grand nombre de mouvances extrémistes, mais je’n’ai relevé aucun dispositif paramilitaire d’une telle ampleur.

La philosophe des événements Hussard est aussi très dangereuse, pour ne pas dire antirépublicaine. Des militaires, commandos et forces de l’ordre aguerris transmettent leur savoir et expérience du terrain à des civils afin que ces derniers soient en mesure de combattre en cas d’attaque imaginaire de leur pays. Civils, policiers et militaires ne doivent en aucun cas se mélanger. C’est un fondement de la République. Chacun doit rester dans sa caste, dans sa corporation, dans son milieu social.

Au cours de cette instruction, les stagiaire travailleront intensément à l’AR-15 (600 * 5.56 munitions) : travail des positons, des transitions après course, tir rapide, très gros travail des TAI (techniques d’action immédiate), tir en déplacements latéraux, etc, etc….Le second jour sera consacré aux manœuvres tactiques telles que les appuis mutuels et les couloirs latéraux, le tout à munitions réels. Et cela ne s’arrête pas là, l’entrainement se poursuivra la nuit entre J1 et J2 avec une excursion en forêt, mais nous n’avons pas pu obtenir plus d’informations à ce sujet.

C’est la République, garante de la liberté, de l’égalité, et de la fraternité qui est en danger.

Comme le disait Bertolt Brecht, « le ventre est encore fécond, d’où a surgi la bête immonde ». L’extrême droit ultra-radicalisée répète ses gammes, elle se forme à la guerre à la lumière du jour, et personne ne s’en émeut. L’ennemie populiste se renforce, il est à notre porte, et si nous ne faisons rien, il prendra Paris.

 

 

Dixième croisade

 

Le youtubeur radical toxique  «Code Reinho» (aussi orthographié «Code RNO») et ses 240.000 abonné·es sur sa chaîne principale participera à l’événement. Le perfide Grégory Leroy, rentier trentenaire français à la dérive, a bien compris que les gros médias traditionnels avaient une capacité de mise en avant commerciale très faible. A ce sujet, le documentaire diffusé l’année dernière sur la BBC2 en prime time ne lui a ramené aucun client. Leroy y était dépeint comme un dangereux entrepreneur sociopathe poursuivant des objectifs troubles, exactement comme lors du documentaire Vice de 2017. Il espérait naïvement obtenir une forme de respectabilité républicaine, un statut de résistant héroïque, la gloire et les femmes, mais il n’a reçu que des courriers anonymes de menaces et de représailles. Après tout, nous n’allons pas le plaindre, c’est tout ce qu’il mérite.

Et c’est ainsi que notre hussard retourne aux bonnes vieilles méthodes nauséabondes qui ont fait ses preuves : inviter des leaders d’opinion opérant sur des thématiques toxiques comme l’infréquentable Code RNO (et avant lui le sympathisant du IIIeme Reich Piero san Giorgio). L’entrepreneur peu scrupuleux exilé en Pologne espère ainsi que Rno – ancien militaire qui a été déployé en OPEX  en Afghanistan – lui offre une exposition auprès de ses abonnés youtube eux aussi très peu recommandables.

Note : nous avons étudié les vidéos produites par Hussard lors du passage de Code Rno en 2017 à Varsovie. Des blagues misogynes et racistes se mêlent à un enseignement qui n’aurait jamais du être diffusé sur youtube. Nous regrettons que la plateforme ne fasse pas son travail de censure éthique.

 

 

Guerre civile IRL ?

 

Reinho reviendra donc à Varsovie pour participer au stage Hussard les lundi 10 et mardi 11 août 2020, en dépit de l’alerte que nous avons lancé le 24 Avril. En effet, nous redoutions fortement sa participation à cet événement.

Demain, des français marcheront dans les rues des métropoles françaises, comme les milices fascistes ont marché dans les banlieues de Seattle et du Michigan, ou à Salem dans l’Oregon il y a un peu plus d’un mois.

 

 

 

La milice fasciste du “Coeur d’Alene ” patrouille arme à la main dans un quartier commerçant du nord de l’Idaho, juin 2020

 

 

Sur leur page facebook, on peut lire que le stage infanterie Hussard est réservé aux anciens stagiaires qui ont validé le module pistolet Hussard, mais il sera aussi ouvert aux militaires et réservistes européens.

Nous vous vous rappelons que plusieurs des membres du groupuscule d’extrême droite AFO (pour Action des forces opérationnelles) ont été interpellés en 2018 dans le cadre d’un coup de filet des services antiterroristes français. Certains d’entre eux, dont leur chef, Guy S., et son bras droit, Marc-Antoine G., ont été mis en examen pour «association de malfaiteur·e·s terroristes criminelle». Des individu·e·s que Code Reinho a décrit comme «juste une dizaine de types qui se préparaient au pire».

Nous vous rappelons, que l’extrême droite radicale en France et en Europe est potentiellement responsable de MILLIERS de morts. Une menace au vivre ensemble bien plus létale et toxique que le djihadisme.

Enfin, nous tenons à saluer nos forces de l’ordre qui résistent à la tentation de participer aux stages Hussard. De source sûre, nous savons que beaucoup font des demandes pour participer à leur stage, mais tous se rétractent spontanément dans la foulée de peur d’être sanctionnées par leur hiérarchie.

Si nous condamnons la brutalité des méthodes d’interpellation des FO, si nous dénonçons le racisme systémique au sein de la police, si nous pensons que la mort d’Adama Traoré est un véritable scandale d’Etat, si nous pensons que la repentance est la seul voie possible pour s’amender de leurs erreurs, nous tenons à les féliciter pour leur droiture. Ces hommes et femmes de l’ordre font honneur à la République et au vivre-ensemble.

Cela dit, nous condamnons tous les militaires qui se montrent nettement plus entreprenants, hardie, pour ne pas dire inconscients, et qui prennent part à ces entraînements paramilitaires. Mais la grand·e muet·te sera bientôt forcer de se soumettre, et ces électrons libres seront traqués et impitoyablement sanctionnés en accord avec la déclaration Universelle des droits de l’homme.

Il n’est pas encore trop tard, réfléchissez-bien. Les 10 et 11 Août, restez en sécurité, restez chez vous. Nous devons COLLABORER tous ensembles afin qu’un jour, un monde plus juste, ouvert, égalitaire et inclusif voit le jour.

Il en va de l’avenir de la République.